Les nouvelles

« Revenir à l'archive des nouvelles

30 janvier 2014

Lancement médiatique de la Semaine de prévention du suicide

Ce jeudi 30 janvier avait lieu, à Montréal, le lancement de la 24e Semaine nationale de prévention du suicide. Les médias étaient présents en nombre pour couvrir l’événement. Aux côtés de l’écosociologue Laure Waridel et du comédien Patrick Labbé, Bruno Marchand donnait sa dernière conférence de presse en tant que directeur général de l’Association québécoise de prévention du suicide. L’AQPS a diffusé le communiqué de presse suivant à cette occasion.

Semaine de prévention du suicide : 2 au 8 février 2014

1 100 suicides et 28 000 tentatives chaque année

MONTRÉAL, le 30 janv. 2014  

En 2011, 1105 personnes se sont enlevé la vie au Québec. En plus de ces pertes de vie évitables, quelque 28 000 tentatives de suicide sont réalisées chaque année, ce qui témoigne encore d'un réel problème. L'Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) a profité du lancement de la 24e Semaine de prévention du suicide pour révéler les plus récentes statistiques sur le suicide. Ayant pour thème « T'es important pour nous. Le suicide n'est pas une option », cette semaine de sensibilisation se déroulera du 2 au 8 février 2014 et mobilisera des dizaines de milliers de Québécois. Des personnalités publiques dont l'éco-sociologue Laure Waridel, le producteur-cinéaste Hugo Latulippe, les comédiens Antoine Vézina, Patrick Labbé, Anne-Marie Cadieux, Michel Laperrière, Marc-Olivier Lafrance et Thomas Derasp-Verge ajoutent leur voix à tous ceux qui refusent que le suicide soit une option pour mettre fin à la souffrance et qui pressent les élus, les citoyens, les employeurs et les syndicats à se mettre en action pour le prévenir.

Ensemble pour prévenir le suicide
« J'ai perdu une cousine et un beau-frère par suicide. Ce geste de détresse engendre de la souffrance pour tous ceux et celles qui restent. Il y a pourtant moyen de le prévenir, comme le démontrent maintes études sur le sujet », a témoigné Laure Waridel, éco-sociologue. « Le suicide est un phénomène complexe qu'on a tendance à ramener à l'individu. Les chiffres témoignent pourtant qu'il s'agit bien d'un fait social. Construire une société plus solidaire, inclusive et soucieuse des gens vulnérables est un moyen d'agir pour prévenir le suicide. Multiplier les liens entre les individus, les occasions de se connaître et de s'entraider, aussi. Surtout, il faut se passer le mot : le suicide n'est pas une option », a-t-elle poursuivi.

Le comédien Patrick Labbé a aussi choisi de porter le message de la Semaine de prévention du suicide : « Au cours des prochains jours, dites à vos proches, à vos amis, à vos collègues qu'ils sont importants pour vous et que, peu importe les difficultés, ils ne sont pas seuls. Offrez-leur une épingle « T'es important-e pour moi » en les incitant à la faire circuler à leur tour. Les épingles que nous distribuerons tous ensemble représentent le filet humain à bâtir et l'importance de chacun pour notre communauté. »

Les Québécois sont invités à prendre position et à jouer un rôle actif lors de la Semaine en se procurant des épingles et en les offrant à leurs proches. Près de 100 000 épingles seront distribuées partout au Québec. Du matériel de sensibilisation et la liste des activités sont disponibles sur le site : http://www.aqps.info/semaine/

Statistiques : des résultats toujours alarmants
Des 1 105 Québécois qui se sont enlevé la vie en 2011, 852 étaient des hommes et 253 étaient des femmes. Le risque de suicide est donc 3,4 fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes. C'est ce que révèle le plus récent rapport de l'Institut national de santé publique du Québec. Malgré le fait que la légère baisse des taux de suicide se poursuive, le directeur général de l'AQPS, Bruno Marchand, refuse de s'en satisfaire : « Quand trois personnes s'enlèvent la vie chaque jour et que 76 autres font une tentative, c'est qu'il y a une lutte à mener. Nous savons précisément quoi faire pour éliminer cet ennemi collectif. Il est temps d'agir! ».

1 866 APPELLE : une ligne d'aide pour les gens vulnérables
De l'aide professionnelle existe pour les personnes qui ont des pensées suicidaires, leurs proches et les endeuillés par suicide, dont la ligne 1 866 APPELLE (277-3553), disponible partout au Québec, 7 jours sur 7, 24 h / 24.

Documentation complémentaire


Patrick Labbé, comédien, Laure Waridel, écosociologue et Bruno Marchand, directeur général de l'AQPS à l'occasion du lancement de la 24e Semaine de prévention du suicide

L’Association québécoise de prévention du suicide réunit les organisations et les citoyens qui souhaitent voir diminuer significativement le nombre de décès par suicide au Québec.

Coordonnées :
1135, Grande Allée Ouest – bureau 230
Québec (Québec) G1S 1E7

Liens rapides

Diffusez le message

Commandez du matériel de sensibilisation à diffuser dans votre milieu. Commandez en ligne >>

Suivez-nous sur :

Gardez contact



Soutien financier de : Desjardins Sécurité financière

Réalisation : iXmédia et Zengo