Les nouvelles

« Revenir à l'archive des nouvelles

7 novembre 2015

Suicides au Nunavut : nouvelle stratégie et ministre responsable de la prévention du suicide

Le nombre de morts par suicide n’a cessé de grimper depuis les 40 dernières années au Nunavut. À ce point que l’état d’urgence en santé publique a été déclaré. Pour résoudre cette problématique, un nouveau ministre responsable de la prévention du suicide a été nommé et une vaste stratégie a été adoptée.

M. Paul Okalik, ancien premier ministre du Nunavut, sera en charge d'un comité spécial du Cabinet afin de mettre en œuvre les recommandations de la récente enquête du coroner faisant état des suicides sur l'ensemble du territoire. M. Okalil compte notamment mettre en place une ligne téléphonique d’aide disponible 24 h / 24 h, des cercles de guérison et des programmes de sensibilisation dans les écoles. Des mesures sociales seront aussi proposées, entre autres concernant le logement et la nourriture.

Avant d'élaborer la stratégie, le coroner en chef a réalisé une vaste enquête à laquelle de nombreuses personnes ont été entendues : familles endeuillées, intervenants, policiers, experts, etc. Dans son rapport publié en septembre dernier, le coroner a formulé un total de 42 recommandations et suggéré au gouvernement de déclarer l'état d'urgence. En octobre, le premier ministre a nommé un ministre responsable et a assuré que toutes les recommandations allaient être suivies. Le défi à relever est important. Le gouvernement du Nunavut a affirmé que le financement allait être au rendez-vous.

Rappelons que le taux de suicide au Nunavut est très élevé, même s’il varie d’une communauté à l’autre. Selon monsieur Brian Mishara, directeur du Centre d'intervention et de recherche sur le suicide et l'euthanasie, « C’est vraiment critique. Le taux de suicide est 40 fois plus élevé chez les jeunes. Et en général, pour toute la population Inuit , c’est 10 fois plus élevé que le taux de suicide au sud. » 

Documentation complémentaire


  • Accueil »
  • Les nouvelles »
  • Suicides au Nunavut : nouvelle stratégie et ministre responsable de la prévention du suicide

L’Association québécoise de prévention du suicide réunit les organisations et les citoyens qui souhaitent voir diminuer significativement le nombre de décès par suicide au Québec.

Coordonnées :
1135, Grande Allée Ouest – bureau 230
Québec (Québec) G1S 1E7

Liens rapides

Diffusez le message

Commandez du matériel de sensibilisation à diffuser dans votre milieu. Commandez en ligne >>

Suivez-nous sur :

Gardez contact




Soutien financier de : Desjardins Sécurité financière

Réalisation : iXmédia et Zengo