Les nouvelles

« Revenir à l'archive des nouvelles

23 mai 2018

13 Reasons Why : sortie de la 2e saison

La 2e saison de la série 13 raisons (13 Reasons Why), produite par Selena Gomez, est disponible sur Netflix depuis le 18 mai 2018. La première saison lancée en mars 2017 a connu une énorme popularité et a suscité de nombreux débats.

La saison 1 a été adaptée du roman éponyme de l'écrivain américain Jay Asher. Elle raconte le suicide de l'élève Hannah Baker, qui, avant de s'enlever la vie, enregistre sept cassettes audio décrivant les 13 raisons de son suicide. Ses enregistrements sont destinés aux personnes qu'elle rend responsables de sa détresse et de son décès. Dans la 2e saison, l'histoire fait toujours référence au suicide de l'adolescente et aborde des sujets difficiles comme les agressions sexuelles.

Nous savons que de nombreuses personnes, notamment des jeunes, ont été ébranlées par le visionnement de la première saison et que la série a soulevé des inquiétudes chez les intervenants scolaires, les professionnels de la prévention du suicide et plusieurs parents.

À la suite de ces réactions, Netflix a travaillé avec des organisations en santé mentale afin de diffuser des messages de prévention au début et à la fin de chaque épisode de la saison 2. Les auditeurs sont dirigés vers le site 13reasonswhy.info, qui présente des ressources d'aide, un guide de discussion et des vidéos de sensibilisation sur des sujets tels que l'intimidation, la dépression et le consentement.

AVIS DE L'AQPS
L'AQPS reconnait les efforts de prévention de Netflix pour cette 2e saison. Les vidéos de sensibilisation sont très bien réalisées. Elle demeure toutefois préoccupée des effets d'une telle série pour les personnes vulnérables au suicide et maintient ses avis de vigilance. Elle rappelle notamment que la série n'est pas un outil de prévention du suicide; il existe d'autres façons d'aborder le sujet dans une optique de sensibilisation.

La représentation du suicide dans les médias peut avoir un impact sur les comportements suicidaires. L'exposition à des scènes de suicide, surtout si répétitive et à grande échelle, favoriserait dans certaines circonstances la valorisation de l'option du suicide. Le phénomène d'identification au personnage et celui de la comparaison sociale pourraient conduire une personne vulnérable au suicide à s'identifier à la façon dont le personnage réagit à ses souffrances, dont le suicide.

À cet égard, la scène longue et détaillée du suicide d'Hannah est préoccupante. Les experts en prévention du suicide sont unanimes sur cette question: montrer un passage à l'acte suicidaire ainsi que les détails d'une méthode peut susciter des effets néfastes chez les personnes ayant des idées et des comportements suicidaires. Ils pourraient y voir un mode d'emploi et envisager le même moyen.

De plus, la série laisse croire que le suicide est le résultat de l'action ou de l'inaction des autres. La réalité, c'est qu'il est beaucoup plus complexe et il est multifactoriel. Une personne pourrait se sentir injustement coupable du suicide d'un proche ou encore se mettre une responsabilité trop grande sur les épaules devant la détresse d'un ami ou d'un membre de la famille, après l'écoute de la série.

Pour plusieurs personnes, la série représente une occasion de dialogue au sujet de problèmes graves et importants. Son écoute a en effet permis à des gens d'aborder ces questions et l'aide disponible. Mais il est important de tenir compte que plusieurs jeunes ont écouté seuls la série et n'ont pas eu l'occasion d'échanger avec des adultes sur son contenu. Aussi, la détresse suicidaire et certains troubles de santé mentale créent un état psychologique où les messages ne sont pas perçus de la même façon.

Enfin, l'absence de modèle positif dans la série n'encourage pas la demande d'aide, pourtant utile et nécessaire. Les adultes semblent bien intentionnés mais peu capables de réellement aider. L'intervenant rencontré par Hannah fait même partie des 13 raisons.

L'AQPS est d'avis que pour prévenir le suicide, il est nécessaire d'en parler. Mais il est tout aussi nécessaire d'en parler correctement pour ne pas engendrer d'effets non désirés.

COMMENTPARLERDUSUICIDE.COM
Le site commentparlerdusuicide.com propose des façons d'aborder la question. Que l'on souhaite exprimer sa détresse et trouver un soutien nécessaire, que l'on veuille soutenir un proche qui ne va pas bien ou que l'on désire sensibiliser sa communauté, il existe des mots pour parler du suicide de manière préventive et sécuritaire.

Renseignements :
418 614-5909 p.33
crioux@aqps.info

 

Documentation complémentaire


L’Association québécoise de prévention du suicide réunit les organisations et les citoyens qui souhaitent voir diminuer significativement le nombre de décès par suicide au Québec.

Coordonnées :
1135, Grande Allée Ouest – bureau 230
Québec (Québec) G1S 1E7

Liens rapides

Diffusez le message

Commandez du matériel de sensibilisation à diffuser dans votre milieu. Commandez en ligne >>

Suivez-nous sur :

Gardez contact




Soutien financier de : Desjardins Sécurité financière

Réalisation : iXmédia et Zengo