Les nouvelles

« Revenir à l'archive des nouvelles

30 janvier 2015

Anaïs Guertin Lacroix témoigne du suicide de son père

Ça fait 18 ans que je n’ai pas dit «papa»

 

L'Animatrice Anaïs Guertin-Lacroix avait 9 ans lorsque son père s'est suicidé dans la maison familiale.

Après tant d’années, elle a voulu briser le silence et raconter son histoire. À son avis, c’est ce qu’il faut faire : en parler. À l'occasion de la 25e Semaine nationale de prévention du suicide, elle a choisi de se faire la porte-voix de la cause en lançant la vidéo "Ça fait 18 ans que je n'ai pas dit "papa".

"Pour un enfant, le suicide est difficile à comprendre, à assimiler… le suicide d’un parent nous suit toute notre vie. On vieillit, on oublie plusieurs détails et, pourtant, il y a des petits moments du quotidien qui restent gravés dans notre esprit. J’ai malheureusement oublié tellement de choses de mon père… mais sa voix résonne encore en moi. Une phrase en particulier : «Anaïs, viens voir papa!» Ça fait 18 ans et je l’entends encore comme s’il était à côté de moi", raconte Anaïs.

"Je vous demande d’en parler et de partager cette vidéo. J’ai espoir qu’en visionnant ceci, un papa ou une maman qui a des idées noires ira chercher de l’aide. Parce que votre enfant a besoin de vous et votre enfant doit pouvoir dire encore longtemps PAPA ou MAMAN". 

 

Documentation complémentaire


L’Association québécoise de prévention du suicide réunit les organisations et les citoyens qui souhaitent voir diminuer significativement le nombre de décès par suicide au Québec.

Coordonnées :
1135, Grande Allée Ouest – bureau 230
Québec (Québec) G1S 1E7

Liens rapides

Diffusez le message

Commandez du matériel de sensibilisation à diffuser dans votre milieu. Commandez en ligne >>

Suivez-nous sur :

Gardez contact




Soutien financier de : Desjardins Sécurité financière

Réalisation : iXmédia et Zengo